Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La certification C1 donne aux utilisateurs de la série DJI Mavic 3 plus de liberté pour voler

 

En date du 18 août 2022. Le leader mondial des drones civils et de la technologie des appareils photo créatifs, DJI obtient le premier certificat de drone C1 au monde UE C1 au monde pour les drones dans le cadre du nouveau règlement européen sur les drones.

Pour la série Mavic 3 le certificat C1 qui exige que les utilisateurs effectuent une mise à jour vers un firmware conforme au C1 apporte un certain nombre d’avantages. Les utilisateurs peuvent voler dans la nouvelle catégorie A1 Open. Ils devront malgré tout passer l’examen A2 ” Remote Piloting License “, complexe et coûteux[1].

Plus de liberté pour voler dans des environnements qui leur étaient interdits sans le certificat C1. Une autre possibilité était d’obtenir une autorisation spéciale après une longue procédure administrative supplémentaire.

Le certificat C1 a été délivré par l’organisme notifié officiellement reconnu de TÜV Rheinland. Il témoigne de la détermination et du travail acharné de l’équipe DJI pour se conformer le plus tôt possible au nouveau règlement européen sur les drones. D’autant plus qu’iI est valable dans tout l’Espace économique européen (EEE, c’est-à-dire l’UE plus la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein). Il s’applique également à tout le matériel et au firmware C1 mis à jour de l’actuelle série DJI Mavic 3.

 

Les principales différences entre le pilotage de la série DJI Mavic 3 avec ou sans certificat C1 sont les suivantes :

Zone d’opération :

Avec un certificat C1 et un micrologiciel conforme au C1 (volant dans la catégorie A1 Open à partir de maintenant et après le 31 décembre 2023).

Restrictions opérationnelles :

Aucun survol de personnes non impliquées.
Pas de survol d’assemblées de personnes.

Compétence du pilote :

Lire le manuel d’utilisation.
Obtenir le certificat de base A1/A3 “Preuve de compétence” pour les drones en passant un examen théorique en ligne officiellement reconnu. Aucune limites de tentatives avant la réussite de l’examen.

 

Zone d’opération :

Sans certificat C1 et sans micrologiciel conforme au C1 (volant dans la catégorie ouverte A2 jusqu’au 31 décembre 2023 ; ou dans la catégorie ouverte A3 après le 1er janvier 2024).

Restrictions opérationnelles :

Ne pas survoler les personnes non impliquées.
Maintenir une distance horizontale minimale de 50 m des personnes jusqu’au 31 décembre 2023.
Après le 1er janvier 2024, vol dans des zones exemptes de personnes. Respecter une distance horizontale de 150 mètres ou plus des propriétés.

Compétence du pilote :

Lire le manuel d’utilisation.
Obtenir la “Licence de télépilotage” A2 en passant un examen théorique en ligne officiellement reconnu. Déclarer une formation pratique personnelle. En cas d’échec, le client doit se représenter à l’examen, ce qui peut entraîner des frais supplémentaires.

 

Les aéronefs DJI premier certificat de drone C1 sont dotés d’un micrologiciel conforme à la norme C1.

Ils sont également soumis à des modifications obligatoires supplémentaires en vertu du règlement européen sur les drones :

La série DJI Mavic 3 répond au nouveau niveau de réduction du bruit de 83db.
Le mode de vol intelligent ActiveTrack est utilisé pour filmer des personnes ou des objets. La distance de la personne/objet est limitée à 50 m. Au-delà de 50 m, ActiveTrack est désactivé.
Les DEL auxiliaires s’allument ou s’éteignent automatiquement pendant l’utilisation, en fonction de l’environnement réel.
les LEDs des bras avant du drone clignotent par défaut durant la mise sous tension du drone.

 

Ces changements sont activés chaque fois qu’un drone certifié C1 de la série DJI Mavic 3 est utilisé dans l’Espace économique européen (EEE).

Le processus de demande d’obtention de la nouvelle étiquette d’identification de classe C1 pour la série Mavic 3 sera disponible pour tous les clients à partir du quatrième trimestre 2022. En fonction de cette date, les utilisateurs pourront en faire la demande facilement et sans frais. Pour ce faire, ils devront fournir le numéro de série de leur drone. Également confirmer la mise à jour du micrologiciel nécessaire pour obtenir la certification C1.

Une fois le processus d’application C1 lancé, toutes les futures mises à jour du micrologiciel de la série Mavic 3 incluront les modifications techniques requises par le certificat C1. Toutefois ces changements ne pourront pas être annulées.

En plus de la certification C1 pour la série DJI Mavic 3, DJI s’engage à se conformer au nouveau règlement européen sur les drones. En ce qui concerne d’autres modèles de drones existants et futurs, elle travaillera avec des organismes notifiés pour obtenir des certificats de drones supplémentaires au cours de l’année à venir.

[1] Le certificat de base A1/A3 “Preuve de compétence” pour les drones est toujours nécessaire pour tous les drones pesant 250 grammes ou plus.

Cet article DJI obtient le premier certificat de classe C1 au monde est apparu en premier sur Flying Eye.

Read More

Flying Eye

What's your reaction?
0Smile0Angry0Wow0Sad0Lol0Wtf

Add a comment

Powerloop fait partie du réseau Drone Malin 

Contactez-nous

+33 7 67 10 36 90

9h–19h

contact@powerloop.fr

Copyright © Powerloop. Fait avec  et beaucoup de  par Vincent GALARD

Generated by Feedzy