Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le Mavic Air, le nouveau-né de chez DJI, est-il le meilleur drone sur le marché? Drones Nation s’est procuré un exemplaire et vous livre ses premières impressions.

Les caractéristiques techniques de la bête

Annoncé le 23 Janvier 2018, le Mavic Air est un drone pliable ultra-portable et ultra-intelligent. Avec pour public cible l’aventurier moderne amoureux des grands espaces, le Mavic Air hérite des meilleures fonctionnalités de la série Mavic (notamment une caméra 4K) mais également de celles de la série Spark (contrôle gestuel). Et en propose de nouvelles comme un évitement d’obstacles intelligent.

Le Mavic Air offre une caméra 12 MP avec de nouveaux algorithmes HDR, un capteur 1/2.3″ CMOS. C’est également le premier drone à offrir un espace de stockage interne de 8Go.

Pesant tout juste 430g, il est le drone le plus compact jamais proposé par DJI. Pour preuve, dans une petite besace nous avons pu transporter le drone, 3 batteries, un chargeur et son hub, la télécommande, et les câbles de transfert.

Enfin, il dispose d’une autonomie annoncée de 21 minutes et d’un mode Sport qui nous avait déjà séduit dans le Spark. Disponible dès aujourd’hui en 3 couleurs.

Prise en main et impressions générales

La prise en main est rapide. On appréciera notamment les différents stickers au déballage qui nous guident à travers le contenu de la boîte. On n’échappe pas aux différentes mises à jour de firmwares au premier démarrage, mais un immense chemin a été parcouru depuis les temps du Phantom 3 Pro où chaque mise à jour était une épreuve de foi. En une dizaine de minutes vous serez prêts à voler.

Les habitués du Mavic Pro ou du Spark seront en terrain familier avec la manette. On notera ici les joysticks amovibles qui sont une vraie amélioration d’un point de vue transport. Le risque de perte est limité (mais bien réel).

Le drone est réactif et stable. Notre test par des températures hivernales et avec des vents d’environ 15 km/h s’est déroulé sans encombre. Le mode Sport le transforme en fusée.

Le nouveau mode APAS qui permet un évitement intelligent des obstacles situés devant ou derrière le drone s’est révélé extrêment puissant. Évitant les obstacles en les contournant ou en volant par dessus, il a su reconnaitre une voiture blanche sur de la neige, une personne qui marchait vers lui,… L’usage nous confirmera si la fonctionnalité tient la route sur la longueur, mais nous sommes extrêmement confiants dans ce système.

Les deux minimes défauts du Mavic Air

Le Mavic fait le choix d’une connexion filaire avec la manette (au lieu d’une connexion Wi-Fi comme le Spark). Choix un peu décevant qui n’apporte pas d’amélioration significative à la qualité de la transmission et qui semble plus comme un retour en arrière qu’une avancée.

On notera ici le choix quelque peu absurde de doter le drone d’une prise USB-C mais la télécommande d’une prise MicroUSB. On se retrouve donc avec deux câbles (ou un adaptateur) à transporter.

La photographie

Disponible gratuitement sur Unsplash

Il n’y a pas à dire, la qualité photo du Mavic Air est exceptionnelle. Sans égaler celle du Phantom 4 Pro, elle est meilleure que celle du Mavic Pro et égale à celle du Phantom 3 Pro. La capacité de shooter en RAW (DNG) est un sacré avantage sur le Spark

Shot on Mavic Air — Fournie par DJI

C’est là où les limites du Spark se faisait ressentir. Et si vous êtes à la recherche d’une option portable mais avec une très bonne qualité photo, le Mavic Air saura vous séduire.

Capturé sur un Mavic Air

La vidéo

Nous avons pu capturer différents clips afin de vous montrer les capacités vidéos du drone. Vous pourrez voir de la vidéo 4K 30fps avec un profil Cinelike (non-gradée puis gradée) ainsi que deux exemples de suivi automatique d’une cible (humaine et véhicule).

https://medium.com/media/e6441cfe33c944f2295f657cc6c08e40/href

NB: La vidéo a été exportée en 1080p et la colorimétrie a été faite rapidement. L’objectif était de vous donner un aperçu du résultat possible en quelques minutes plutôt que de chercher à offrir la plus belle image possible.

En conclusion

Le Mavic Air est un excellent appareil, idéalement situé entre le Spark et le Phantom 4 Pro. Nous ne pouvons que le recommander à quiconque souhaiterait un modèle un peu plus puissant que le Spark. Sa facilité de transport et d’utilisation sont excellentes. La photo et la vidéo sont d’une qualité suffisante pour une utilisation semi-professionnelle.

Si vous avez un Spark ou un Mavic Pro et que vous cherchiez à upgrader votre matériel, ou si vous cherchiez un modèle pour débuter qui ne vous restreindra pas dans le futur, alors foncez acheter un Mavic Air.

Le DJI Mavic Air est-il le drone ultime? was originally published in Drones Nation on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story.

What's your reaction?
0Smile0Angry0Wow0Sad0Lol0Wtf

Add a comment

Powerloop fait partie du réseau Drone Malin 

Contactez-nous

+33 6 75 20 52 92

9h–19h

contact@powerloop.fr

Copyright © Powerloop. Fait avec  et beaucoup de  par Vincent GALARD