Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Calais : au moins vingt-sept morts dans le naufrage d’une embarcation

La Manche aura été particulièrement meurtrière le mercredi 24 novembre 2021, alors qu’au moins vingt-sept personnes sont mortes dans le naufrage de leur embarcation, au large de Calais.

Ce naufrage est le pire accident, selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, depuis l’envolée, en 2018, des traversées migratoires tentant de rallier l’Angleterre.

31 500 migrants ont quitté la France par la Manche depuis le début de l’année.

Un chiffre colossal qui pourrait être tout autre si des moyens modernes étaient déployés. En effet, l’utilisation de drones de dernière génération permettrait d’empêcher ces drames.

Les passeurs préparent les bateaux quelques heures avant leur mise à l’eau. Ils se positionnent en amont de la plage en attendant l’arrivée des migrants. Pendant ce laps de temps, les drones peuvent les repérer et ainsi les forces de l’ordre pourraient intercepter les “small boat” avant qu’il ne quittent le territoire.

Le drone le plus performant pour effectuer cette mission est sans conteste l’Autel Robotics DRAGONFISH Pro, le plus abouti des VTOL (Vertical Take-Off and Landing) ; un drone à décollage et atterrissage vertical.

Ce drone électrique, parfaitement écologique, et silencieux, permet de parcourir des missions de patrouille de 300 kilomètres sur une seule recharge. Prêt à décoller en 3 minutes, il est aisément transportable par les équipes de pilotes qui peuvent ainsi se déployer facilement sur l’ensemble de la côte à des intervalles d’environ 30 à 50 kilomètres.

Ses capacités visuelles exceptionnelles en font un outil inégalé en terme de performances. En effet, il possède une caméra jour 4K gyro stabilisée sur 3 axes, équipée d’un zoom optique 50x et d’une caméra thermique, très haute résolution 1280 x 1024, facilitant le repérage des corps humains à grande distance.

L’utilisation d’une flotte de drones DRAGONFISH Pro permet d’avoir une surveillance sans faille sur la totalité des côtes concernées afin d’empêcher tout départ. Un choix écologique et humanitaire qui pourrait sauver des vies !

Cet article Mort de 27 migrants dans la Manche : comment l’utilisation de drones pouvaient éviter ce drame est apparu en premier sur Flying Eye.

Read More

Flying Eye

What's your reaction?
0Smile0Angry0Wow0Sad0Lol0Wtf

Add a comment

Powerloop fait partie du réseau Drone Malin 

Contactez-nous

+33 6 75 20 52 92

9h–19h

contact@powerloop.fr

Copyright © Powerloop. Fait avec  et beaucoup de  par Vincent galard