Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Pour ce nouveau test sur Drones Nation, nous avons fait équipe avec LumeCube pour vous présenter leur produit. Si vous avez toujours rêvé d’avoir des phares sur votre drone, ce test est pour vous.

Les LumeCube sont des petites unités d’éclairage spécialement conçues pour un usage en extérieur. Ne vous fiez pas à leur petites tailles, elle sont extrêmement puissantes avec une luminosité maximale de 1500 lumens. Pour vous donner un ordre d’idée, un flash de smartphone tourne autour des 50 lumens.

Étanches jusqu’à 30 mètres en immersion, commandables par Bluetooth (avec une app dédiée), et dotés d’une autonomie d’environ 20 minutes, leur faible volume en fait des compagnons idéaux pour votre drone.

LumeCube commercialise notamment des kits comprenant deux LumeCube et les fixations nécessaires pour plusieurs modèles. Et c’est justement cela que nous avons testé.

Le programme du test

Avant de poursuivre, nous tenons à souligner que les législations en fonctions des territoires sont très différentes concernant le vol de nuit. Vous et vous seul êtes responsables de vos choix — nous vous recommandons de vérifier avec vos lois locales.

Pour mener à bien le test de ce produit, nous avons effectué un vol de nuit (21h30) avec un DJI Phantom 3 Pro. Nous l’avons équipé avec deux unités LumeCube, fixé avec les fixations fournies par LumeCube.

Les LumeCube étaient controllés par BlueTooth avec un smartphone indépendant de la tablette connectée à la commande du Phantom.

Le test a été réalisé dans un parc en milieu urbain. La pollution lumineuse est donc un facteur à prendre en compte ici.

L’objectif du test

Nous voulions mettre à l’épreuve plusieurs points :

Comment les LumeCube se contrôlent à distance ?La luminosité est elle suffisante pour éclairer les environs ?Les LumeCube permettent-ils une meilleure identification à distance de l’appareil ?Quel impact sur l’autonomie du drone ou des LumeCube ?

Le résultat

Le résultat est sans appel. Les LumeCube remplissent leur mission de manière efficace.

https://medium.com/media/b3fc98f7f91f3d8fa83fc17437b8c3c5/href

Bien qu’il faille qu’ils soient à portée de BlueTooth, le contrôle à distance est réactif et précis. On peut changer à la volée l’intensité lumineuse, la durée, le strobe,… Nous devons avouer que la présence d’un assistant s’est révélée utile, mais un seul opérateur peut tout à fait le faire (On recommande néanmoins de toujours voler en binôme de nuit 😉 ).

La luminosité est vraiment puissante. Les 1500 lumens se font sentir et sont un énorme bonus pour cet accessoire. À courte distance on se croirait en plein jour. De nombreux passants se sont arrêtés, surpris par la puissance dégagée.

Néanmoins, nous avons trouvé que pour un éclairage direct au sol, passé 15 mètres de hauteur, la luminosité diminuait. Cela est évidemment normal, et aussi en partie lié à la pollution lumineuse ambiante. N’espérez donc pas éclairer le sol à 50 mètres de hauteur.

En revanche, pour un éclairage “latéral” d’un bâtiment ou d’une zone, les LumeCube sont tout de suite apparus relativement beaucoup plus performants. Pour de la surveillance aérienne nocturne ou de la vidéographie rapprochée, ils sauront être des compagnons efficaces.

Enfin, et c’est à notre grande surprise, l’usage dans lequel les LumeCube excellent est la localisation à distance. Que ce soit en lumière fixe ou en strobe, le drone est immanquable dans le ciel. Alors que les lumières de série du Phantom commencent à être minuscules dans le ciel passé 50m de distance, les deux LumeCube restent visibles à plusieurs centaines de mètres.

Ceci permettant plus de visibilité à la fois pour l’opérateur, mais également pour les autres aéronefs opérant dans la zone. Et ainsi plus de sécurité.

Concernant l’autonomie, là aussi aucune mauvaise surprise. Après 18 minutes de vol par temps venteux, les LumeCube présentaient encore plus de 50% d’autonomie. La charge additionnelle n’a pas eu l’air d’avoir d’impact sur l’autonomie de notre Phantom 3 outre mesure. Il n’y a donc pas de choix à faire entre autonomie et éclairage additionnel. Une autre agréable surprise de ce produit.

Notre conclusion

Notre seule déception finalement est de ne pas avoir mis les mains sur ce produit plus tôt. Bien que l’utilisation pour de la vidéographie se soit révélée moins évidente que prévu; la puissance, l’autonomie, et la portabilité de cette solution d’éclairage nous ont convaincu.

Au-delà des usages évoqués ci-haut, c’est également une solution idéale de repérage au sol. Avec un LumeCube à vos pieds, et un sur le drone, vous n’aurez aucun mal à vous repérer et à être repéré.

Les LumeCube sont disponibles en kit pour Phantom et autres drones pour 180USD. Ce qui en fait un accessoire certes un peu dispendieux, mais au vu de notre test le rapport qualité prix est excellent. D’autant plus que leur polyvalence ne les limite pas à un seul usage pour votre drone. Ils sauront être des compagnons indispensables aux pilotes de nuit et professionnels.

[TEST] LumeCube, Phares pour drone was originally published in Drones Nation on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story.

What's your reaction?
0Smile0Angry0Wow0Sad0Lol0Wtf

Add a comment

Powerloop fait partie du réseau Drone Malin 

Contactez-nous

+33 7 67 10 36 90

9h–19h

contact@powerloop.fr

Copyright © Powerloop. Fait avec  et beaucoup de  par Vincent GALARD

Generated by Feedzy